Accueil

Agence de l'Alimentation
Nouvelle-Aquitaine

  • English
  • Français

Huître Arcachon Cap Ferret : plutôt « sélection » ou « tradition » ?

Publié le

Les huîtres et le Bassin d’Arcachon sont indissociables ! C’est pour cela que le Comité Régional de la Conchyliculture Arcachon Aquitaine a décidé de lancer une nouvelle campagne. Ces affiches vintage nous rappellent la longue histoire qui lie le Bassin à ce savoureux produit. Et à cette occasion, deux gammes d’huîtres sont lancées pour mieux informer le consommateur sur leur production. Découvrez les gammes « Sélection » et « Tradition » !

 

L’ostréiculture et le Bassin d’Arcachon, une longue histoire

Il est difficile d’imaginer le Bassin d’Arcachon sans ses ostréiculteurs, ses parcs à huîtres et ses cabanes. Si l’huître sauvage y est dégustée dès la Préhistoire, les huîtres y sont élevées depuis le XIXe siècle. Depuis plus de 150 ans, le savoir-faire des hommes et femmes du Bassin d’Arcachon a contribué à façonner le paysage du Bassin. C’est à cette tradition qu’une nouvelle campagne d’affichage rend hommage. En ce début avril, vous pourrez voir à Bordeaux et sur le Bassin d’Arcachon des affiches vintage, signées Marcel. L’illustrateur basque s’est inspiré de trois dégustations d’huîtres typiques du Bassin d’Arcachon : sur une terrasse au coucher de soleil, dans une cabane ostréicole et sur une pinasse, le bateau du Bassin. Comme le dit Marcel : « la France est un puits d’inspiration inépuisable et le Bassin d’Arcachon est une mine d’or ».

 

Deux nouvelles gammes : Sélection et Tradition

Pour vous guider dans votre choix dhuîtres Arcachon Cap Ferret, le Comité Régional a aussi créé deux gammes. Des macarons rouges et jaunes seront mis en avant par les ostréiculteurs sur les marchés et les lieux de dégustation. La gamme jaune « Tradition », certifie que ce sont des huîtres intégralement produites sur le Bassin d’Arcachon. Du captage du naissain jusqu’à la consommation, ces huîtres passent trois ans à grandir dans les eaux du Bassin, bichonnées par les ostréiculteurs.

De son côté, la gamme rouge « Sélection » est décernée à des huîtres dont l’affinage s’est déroulé sur le Bassin. Ces huîtres de haute qualité d’origine France passent au minimum six semaines à l’affinage.

Carine Bidondo et son mari sont habilités sur les deux gammes. Cette ostréicultrice, installée au village de l’Herbe, souligne que « ces marques s’appuient sur un cahier des charges précis ». Des contrôles indépendants seront réalisés. Pour le consommateur, c’est une garantie de qualité et d’origine. Pour les ostréiculteurs, c’est une valorisation de leur savoir-faire.

Côté dégustation, à vous de choisir l’huître que vous préférez. Il faut goûter ! Et pour l’accompagner, Carine Bidondo apprécie la simplicité : pain, beurre salé, citron et le tour est joué !